02 avril 2010

Up and Down

La perspective du long week-end qui s'annonce ne m'annonce pour moi rien de bon.

Depuis des mois dèjà, ces week-ends de solitude sont un enfer. La semaine, ça passe encore, malgré de grosses difficultés passagères, je tente de sauver la face. Quand j'ai envie de pleurer, je m'isole et ça passe. Mais passé les actualités de la semaine professionnelle, les deux derniers jours je les passe désespérèrent seul.

Je ne vais pas me plaindre, cette solitude je l'ai voulue quelque part, mais elle est dure à assumer en continu. Toutes mes illusions passées se sont envolées, la réponse que je me fais le plus souvent à mes interrogation est : "à quoi bon ..."

Ça sert à quoi finalement de vivre ?

A être un potentiel consommateur lambda qui par son travail contribuera au bien de tous mais pas forcement à son bonheur personnel ?

L'humanité me fait penser à une fourmilière, chacun s'active pour (c'est ce qu'on lui dit) participer à l'élaboration d'une société structurée capable de connaître la croissance et le développement. Chacun doit suivre son rôle, ne pas s' écarter du chemin tout tracé et ne surtout pas remettre en cause tout cela.

Posté par coeur de verre à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Up and Down

Nouveau commentaire